RP Colline violée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:39

Il y a eu quelques textes roleplay pendant les 2 derniers jours de cette ville. On les re-poste ici, que ça ne parte pas dans la pluie Wink

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:41

Manina, J12 :

Colline violée, 12ème jour

Le soir tombe, je regarde le soleil se coucher comme toujours, lentement mais surement, immuable, complétant ainsi le cycle de la vie. La nuit ne va pas tarder. Et l'horreur se déclencher.Comme chaque nuit. Du haut de la muraille, je regarde mes concitoyens qui comme moi observent le soleil disparaitre à l'horizon, un frisson de peur hérissant leur échine. Nous n'avons pas besoin d'exprimer à haute voix ce que nous ressentons à l'instant présent, car chacun sait ce à quoi pense l'autre. Ces 12 jours passés ensembles nous ont rapprochés, nous ne savons pas comment nous avons atterri ici, nous ne savons pas pourquoi nous avons été choisis, mais nous nous sommes unis face à l'épreuve.

Durant 12longues journées, nous nous sommes rationnés en nourriture et en eau, les denrées les plus rares de ce monde hostile, nous avons exploré les terres arides qui entourent notre campement fortifié, nous avons essayé de bricoler des constructions archaïques destinées à notre protection, nous avons risqué notre peau pour sauver celle des autres, nous avons pris le risque insensé de camper dans le désert pour étudier les bâtiments que nous découvrions par hasard lors de nos expéditions. Ces bâtiments étaient-ils les vestiges d'une ancienne civilisation ou simplement des constructions plus ou moins récents abandonnées à la hâte face à la même menace qui s'abat sur nous chaque nuit? Chaque découvertes nous remplissaient de joie, d'un fol espoir qui laissait croire que nous pourrions survivre et trouver le moyen de nous évader de cette prison désertique. Nous avons aussi du lutter contre nous même, devant parfois sacrifier des citoyens "turbulents", tentant désespérément de maintenir une bonne entente entre nous.

Mais aujourd'hui, nous sommes tous las, écrasés par l’énergie surhumaine que nous avons du fournir quotidiennement pour survivre ne serait-ce qu'une journée supplémentaire. Grâce à des trésors d'ingéniosité, nous avons pu améliorer considérablement nos défenses, notre approvisionnement en eau et en nourritures, utilisant pour cela des drogues diverses fabriquées par nous mêmes.
Je jette un coup d’œil vers l'horizon et regarde une nouvelle fois les visages tendus vers moi. Je hoche la tête négativement. Pas besoin de leur décrire ce que j'ai vu : une masse floue se dirigeant d'un pas saccadé vers notre "ville". Ils sont plus nombreux que les jours précédents, ils sont affamés. Ces derniers jours ils n'ont pas réussi à briser nos maigres défenses, ce qui les a rendus furieux. Et on dirait bien qu'aujourd'hui, ils sont venus avec des renforts.

Je ne pense pas que nous pourrons tous survivre. Jusqu’à présent, nous n'avions pas eu à déplorer beaucoup de pertes humaines, mais j'ai bien peur que beaucoup d'entre nous périssent cette nuit. Je regarde une dernière fois mes concitoyens. A tous, je voudrais leur dire "merci", leur exprimer ma joie de les avoir connus, ma joie d'avoir survécu avec jusqu’à ce jour, mais les larmes me montent aux yeux, les mots se bousculent dans ma gorge et je n'arrive pas a parler. Un de nos citoyens croit en la vie après la mort et ne cesse de répéter qu'on se retrouvera un jour. Je n'y crois pas trop, mais je ne vais pas lui briser ses rêves. Nous espérons tous, d'une façon ou d'une autre.
Je refoule mes larmes et leur souris.
C'est l'heure pour nous de nous réfugier dans nos cahutes, de nous barricader le mieux possible et de nous réfugier dans nos cachettes. C'est l'heure pour nous de prier pour ne pas mourir cette nuit dans d'abominables souffrances. Il parait qu'ils aiment bien jouer avec la nourriture. Pourvu que ça soit rapide.

Je laisse ce message accroché en haut de la muraille, en espérant qu'il soit trouvé un jour, témoignage d'une expérience atroce, d'une horreur sans nom. J'ai écrit derrière le nom de tous les habitants, pour qu'il reste une trace de notre existence après notre mort. Que le monde se souvienne de nous.
Le soleil a maintenant disparu à l'horizon. Les ténèbres ont envahi le désert. La horde se rapproche de la ville, les silhouettes se font de plus en plus précises dans l'obscurité. Des râles et des rires démoniaques s'élèvent de tous les cotés. Je descends de mon poste d'observation et me dirige vers ma cabane.

Ils arrivent Shocked


Dernière édition par nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:42, édité 1 fois

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:42

Nerko, J12 :

P'tain, ils sont nombreux, ces cons ...

Pas de regrets, on a fait le boulot. C'était écrit, de toute façon, mais au moins ...

... ils en auront pour leur fric ...

*sourire grinçant*

Mes fringues sont nettoyées, ma baraque est rangée.

Ils peuvent venir.

Quelqu'un veut jouer aux dés ?

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:43

Nekro, J12, suite :

Les voilà !

Comme ils sont vilains, comme ils sont lents ... comme ils vont être déçus de trouver tous les cadeaux que nous leur avons laissés !

Une sorte de détonation ... un grand bruit d'éclaboussement ... ça, c'était une mine à eau ...

Ca fait maaaal ?

Je sais bien que tirer pensivement sur sa pipe de bruyère, juché sur les remparts, alors que ça déferle et que ça meurt une deuxième fois, là en bas, ça fait style ... ah ... ça m'échappe. Un type avec un chapeau et une grande barbe, là ... lui aussi, il ne laissait pas passer les vilains ... peu importe.

Flûte, ils ont réussi à disjoindre deux planches. Le temps qu'ils passent les piques, il va y avoir du dégât, mais ...

Ah, oui, d'accord ... en fait, ils s'empalent dessus par vagues successives, et ceux du bas servent de marchepied aux autres.

Ca va saturer. Forcément. Il est peut - être temps d'arrêter de faire le malin, et de se rentrer ...

Contemplant pensivement ma pipe ... si seulement j'avais réussi à trouver du tabac, au lieu d'en être à fumer ces saletés de feuilles séchées venant d'on ne sais où ...

Un autre éclaboussement, une autre mine ... un autre sourire en coin.

Rentrons. La nuit va être agitée.

Ils sont là.

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:45

Nekro, matin du J13 :

(ce texte n'a pas été posté en ville, et a été inséré pour faire la transition)

Le vacarme diminue ... mon mal de tête aussi.

Ca doit être ça qui m'a réveillé en sursaut.

Mais qu'est - ce que je fous là ?

Voyons ... mes fonctions vitales : ça fonctionne. C'est pas normal. Merde, les autres y sont passés et pas moi. Je vais jouer aux dés avec qui, maintenant ?

Ouverture des yeux ... la ville est intacte.

Le désert ? ... un vrai champ de bataille. Un zombie est presque parvenu jusqu'à moi, tiens ... une chance qu'il ait tenté de prendre appui sur un machin que j'ai construit moi - même. Il a fait un aller simple dans les douves, les restes d'un bout de bois mal cloué à la main.

Le reste de la main est resté cloué juste à côté.

Je me demande si ça se fume.

Tiens ? Il y a du monde dans les rues. Ils sont tous en train de s'extasier parce qu'on est vivants.

On va aller voir. Avec un peu de bol, quelqu'un a gardé une bouteille.

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:51

Nekro, J13 :

Ce truc séché que j'ai trouvé dans un coin près du taudis de ptite_fouine fait une fumée absolument infecte. Pouah ...

Si ça se trouve, je venais de tenter de fumer un débris de zombie séché. C'est vrai que les mines à eau ont fait un joli spectacle, hier.

Aujourd'hui, nous leur avons concocté une bonne blague : il y a des mines, mais plus d'eau ... surprise ! Et blam !

Confortablement appuyé sur mon bout de rempart, invisible depuis la ville ... c'est là que j'allais me planquer en racontant aux autres que je cherchais les ruines. Pas étonnant qu'il ait gueulé, le Redbob. J'aurais eu l'air fin si l'autre fouineur de Troon les avait trouvées à ma place, une fois de plus, tiens !

Ah ... le soleil s'est couché, et dans les dernières lumières du couchant, les formes maintenant familières des hordes se dessinent à l'horizon.

Ah ouais ...

... quand même ...

Bon. Ben ce soir, ça va vraiment être rock'n roll.

Avec un grognement, je me lève de mon perchoir ... tandis que le désert se couvre de morts en marche et que les premières détonations de mines retentissent, je me mets en quête d'un partenaire pour jouer aux dés en attendant la curée.

Mourir, oui, mais un verre à la main et une vanne sur les lèvres.

What else ?

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:52

ptite_fouine, J13 :

Encore un peu d’effort et ma planque sera parfaite. Il faut que je creuse un peu plus, qu'elle soit un peu plus profond, ça permet de garder la fraicheur et d’éviter à mon odeur de remonter. Une astuce de vieil ermite. Les zombies ne me trouveront pas ce soir.
Tiens, cette racine pourra me servir de repas demain, je vais la garder contre moi pour éviter qu’une bête nocturne la mange avant moi.

On voit la lune et la constellation du capricorne. Il doit être bientôt minuit. L’heure ne veut plus rien dire à présent, sauf à cette période particulière de la nuit. Les zombies vont bientôt sortir de leur cachette pour se rapprocher des bruits et des odeurs de la ville. De ma cachette, je vois les premiers qui marchent lentement en direction de mon ancienne maison.

Ils vont voir mes camarades. J’ai déserté la ville ce soir. J’ai du mal avec la promiscuité, les humains me mettent mal à l'aise au bout d’un moment. J’ai besoin d’intimité. Mais j’ai peur de ne plus les revoir. J’ai fait des réserves de racines pour 3 ou 4 jours, pas plus. Est-ce que la ville tiendra d’ici là ?

Bientôt minuit. Et Clément qui n’arrive pas. Il m’a dit de l’attendre, qu’il arrivait. Je lui ai dit que c’était dangereux, mais à cet âge, on n’écoute pas les vieillards. On se fait sa propre expérience. J’espère qu’il a compris qu’il ne fallait plus avancer. Qu’il s’est fait une bonne planque et qu’il ne respire pas trop fort.

Les zombies sont de plus en plus nombreux à passer devant moi. Avec le temps, j’ai acquis de l’expérience. Ma cache est parfaite, aucun zombie ne tourne la tête vers moi. Je suis intégré dans le paysage. Je suis le paysage.
Pour ce soir, je suis sauvé. On verra ce que je deviendrai demain.

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:53

Manina, J13 :

Collines Violées, Jour 13

Mais quel est ce dieu qui se joue de nous? Hier, nous étions persuadés que notre heure était venue et voila que nous avons tous survécus... Comment peut-on s'amuser ainsi, en regardant un groupe d'innocents se battre pour survivre. Voila qui m'échappe...
Je pense que cette nuit sera la bonne. La menace qui plane sur notre ville est maintenant trop importante pour etre ignorée et nos ennemis trop nombreux pour que nos maigres constructions destinées à notre défense puissent nous sauver.
Cette journée à été des plus étranges. Nous étions conscients d'avoir eu une journée de répit, mais étrangement, nous n'en étions pas plus enchantés que ça. Nous étions pour la plupart silencieux, nous contentant d'attendre la tombée de la nuit. Certains d'entre nous ont tenté une expédition pour rapporter des ressources. C'était la dernière je pense. Le desert n'est plus sur et si il reste demain des survivants, je doute qu'ils ne s'aventurent à l'extérieur.
Je suis retournée sur les remparts. Je ne sais ce qui m'y attire, car le spectacle que j'y vois est invariablement le meme. Des ombres dans l'Outre-Monde qui se rapprochent en claudiquant. Cette vision me terrifie et me fascine en meme temps.
Seigneur, qu'ils sont nombreux. Je dois aller me cacher maintenant. Je ne veux pas les voir entrer, peut etre que j'aurai une chance si je me terre dans ma maison.

Alors que je m'apprete à deposer mon message en haut des remparts (meme si c'est inutile, selon Ando -Zkiller-Res), j'entends un grattement derrière moi. Je me fige, terrifiée à l'idée de me faire atttaquer. Un raclement de gorge, j'attrape le premier objet qui me tombe sous la main - un tibia ayant appartenu à Crunsh-la-droguée. Je me retourne, prète à frapper quand j'arrete mon geste . Juste à temps. Un rayon de lune m'a fait reconnaitre la personne qui se tenait derrière moi. Lui aussi vient de temps en temps ici. Il me me montre un objet dans sa main, une poignée de dés ebréchés. Je souris et m'assied à coté de lui. Je partage ma dernière cigarette en deux et nous fumons sans rien dire. Le seul bruit que l'on entend en dehors des dès qui s'entrechoquent, c'est un grincement sordide qui provient du bas des remparts.
Ce soir nous allons passer la nuit à jouer aux dés. Nous ne bougerons pas de notre poste quoi qu'il arrive.
Ca fait du bien de savoir qu'on va mourir à coté d'un ami.


Dernière édition par nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:54, édité 1 fois

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:54

(fin alternative, une phrase en plus ...)

Alors que je m'apprete à deposer mon message en haut des remparts (meme si c'est inutile, selon Ando "Zkiller" Res), j'entends un grattement derrière moi. Je me fige, terrifiée à l'idée de me faire atttaquer. Un raclement de gorge, j'attrape le premier objet qui me tombe sous la main - un tibia ayant appartenu à Crunsh-la-droguée. Je me retourne, prète à frapper quand j'arrete mon geste . Juste à temps. Un rayon de lune m'a fait reconnaitre la personne qui se tenait derrière moi. Ce n'est que Nekro "Suicide" Shaman. Lui aussi vient de temps en temps ici. Il me me montre un objet dans sa main, une poignée de dés ebréchés. Je souris et m'assied à coté de lui. Je partage ma dernière cigarette en deux et nous fumons sans rien dire. Le seul bruit que l'on entend en dehors des dès qui s'entrechoquent, c'est un grincement sordide qui provient du bas des remparts.
Ce soir nous allons passer la nuit à jouer aux dés. Nous ne bougerons pas de notre poste quoi qu'il arrive.
Ca fait du bien de savoir qu'on va mourir à coté d'un ami.

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 1:55

Nekro, J13 :

Et là, je te jure que j'ai fait un 421 ! C'est l'autre abruti en bas qui est en train de démolir la palissade qui l'a fait rouler !

Ca serait pas Kikoos, en plus ?

T'as rien à lui balancer ? En souvenir du bon vieux temps ?

... non ... heuuu ...

... attends ... c'est plus un travail d'homme, ça, c'est plus facile de viser loin ...

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  nekroshaman le Jeu 2 Aoû - 21:40

ptite_fouine, J14 :

Le soleil est à son zénith. Je n’ai toujours pas de nouvelles de mes camarades restés en ville. Sorti de ma planque dès le lever du jour, j’ai eu le temps de me trouver quelques baies sauvages qui m’ont servi de déjeuner. J’ai aussi trouvé 2 belles souches que je pourrais ramener avec moi en ville. Mais pas aujourd’hui. Je vais passer une nouvelle nuit dans le désert.
J’ai besoin de ces moments de calme, de solitude. Ça m’apaise.

Alors que j’allais me mettre à creuser pour améliorer ma cachette, je vois des signaux de fumée au loin, direction plein ouest. Ce sont mes camarades, et je n’ai aucun doute sur la personne à qui les signaux sont destinés : c’est pour moi. J’ai beau être un vieillard acariâtre, ils m’aiment bien mes compagnons.

Au moins il y a toujours de la vie en ville, c’est une bonne chose. Ce n’est pas évident de communiquer par signaux de fumée, mais il n’y a aucun autre moyen de se parler à distance. Apparemment les zombies ont passés les portes cette nuit, il y a eu des pertes. Impossible de savoir qui de là ou je suis. On verra bien à mon retour.

Je vais creuser un peu plus, pour m’assurer que les zombies ne me repèrent pas cette nuit. Je vais peut être aussi essayer de trouver des racines à presser pour récupérer quelques gouttes d’eau. Ma gorge commence à être sèche.
Puis j’attendrais la nuit. J’attendrais surtout le nouveau jour. L’attente, c’est ce que j’aime. Ça permet de réfléchir à soi et à ce qui nous entoure.
Je m’amuserai certainement aussi à tracer des traits dans le sable à l’aide de mes doigts, et à observer le temps que prends le vent pour les recouvrir. Il les recouvre toujours. Les formes que l’on donne au sable sont temporaires. Tout est temporaire de nos jours. Je ne me fais pas d’illusion. Je suis déjà vieux, c’est une chance. Je ne vivrai plus très longtemps, moi aussi ma vie est précaire.
Seules ces satanées créatures ont l’air d’être éternelles…

nekroshaman
Membre

Messages : 1301
Date d'inscription : 09/02/2010
Age : 43

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP Colline violée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum